Exact France animera un atelier : Un projet digital permet-il de fidéliser et d’attirer les talents ?

Exact France annonce sa participation au 73ème Congrès de l’Ordre des Experts Comptables, qui se tiendra du 10 au 12 octobre prochains à Clermont-Ferrand.

Véritable temps fort prospectif pour la profession comptable, cette année aura pour thème : La stratégie et les compétences pour la croissance. Plus de 4 000 congressistes sont attendus sur trois jours, pour écouter une centaine d’intervenants et échanger avec plus de 180 exposants, prestataires de la profession.

Pour la 3ème année consécutive, l’éditeur de logiciels Exact France, participera à cet événement phare. Ce sera l’occasion de présenter sa gamme de solutions de gestion collaboratives. Totalement innovantes et hébergées dans le Cloud, les solutions Exact permettent un partage de l’information en temps réel entre le cabinet et ses clients TPE-PME, le tout sans aucune installation informatique.

Laure Boutron, Directrice Marketing & Communication, Exact France, précise : « Nous sommes ravis de renouveler notre participation au Congrès de L’Ordre et de contribuer à nourrir les débats autour de la digitalisation de la profession. »

Exact coanimera, en effet, au côté de PwC pour les Entrepreneurs, un atelier autour de la thématique : Comment valoriser un projet digital auprès de vos collaborateurs ? les Jeudi 11 octobre de 12h00 à 13h00 et vendredi 12 octobre de 11H15 à 12h15.

Cet atelier abordera les questions suivantes : Comment identifier les difficultés du collaborateur pour pousser un projet de digitalisation ? A quel moment l’intégrer dans la démarche ? Dans un contexte de bouleversement de la profession, peut-on s’affranchir du digital pour attirer de nouveaux talents ?

Christophe Adam, Directeur Produits, Exact France sera accompagné de Pierre-Yves Boix, Associé en charge de la transformation des outils métier et de Fabien Labussière, DRH, PwC pour les Entrepreneurs. Ils apporteront leurs réponses à ces problématiques liées à la transformation numérique du cabinet.

Partager cet article

Commenter