Baromètre Exact/Pb7 Research 2018 : La digitalisation, véritable challenge pour les TPE-PME du secteur commerce & négoce

Le groupe Exact, leader européen des logiciels de gestion Cloud pour les TPE PME, publie pour la 3e année consécutive son baromètre en partenariat avec Pb7 Research.

Cette année encore, l’étude analyse le secteur commerce & négoce qui, majoritairement composé de TPE de moins de 10 salariés (96 %), compte pour environ 10,4 % de la valeur ajoutée produite par l’ensemble de l’économie française (1). Le baromètre souligne les principales problématiques du secteur, et notamment les enjeux liés à la digitalisation auxquels sont confrontées les TPE-PME en France et en Europe (2).

La vente en ligne : opportunité et défi ?

41% des sondés du baromètre indiquent que leur principal challenge provient de la concurrence provenant de la vente en ligne. Sans surprise, ce mode de distribution en plein essor représente un chiffre d’affaires en hausse de 20 % en 2017, contre 13 % en 2016.

Une croissance cependant moins dynamique en France que celle observée en Europe, où la croissance moyenne s’élève à 25 % (atteignant jusqu’à 40 % aux Pays-Bas). En France, il reste donc une marge de progression considérable pour les années à venir.

Pourtant, 66,9 % des négociants et professionnels commerçants ne sont pas convaincus par l’intérêt de développer ou poursuivre leur activité en ligne. Et ce, pour différentes raisons : pas d’attente spécifique ou clairement exprimée de leurs clients (dans 48 % des cas), pas de bénéfice évident pour l’entreprise (dans 23 % des cas).

Parmi les autres préoccupations qui ressortent cette année, figure également la nécessité de mieux négocier avec les fournisseurs (38 % des sondés). On comprend donc à quel point les TPE-PME du secteur évoluent dans un contexte complexe et l’on voit tout l’intérêt de tenir à jour les indicateurs de ces différents prestataires.

La digitalisation, un enjeu sous-évalué dans l’amélioration de la satisfaction client

47 % des dirigeants déplorent que des retards de livraison surviennent, ponctuellement voire régulièrement, du fait d’un niveau de stock plus bas que prévu.

Pour ces dirigeants et professionnels interrogés, les 3 principaux défis à relever sont :

  • Trouver de nouveaux clients (57 %)
  • Améliorer la qualité des services et produits (45 %)
  • Contrôler et diminuer les coûts (35 %)

55 % des sondés pensent que la rotation des stocks est un critère de mesure de la performance pertinent à retenir, un chiffre en forte croissance par rapport à 2016 (40 %).

Pourtant, 14 % des sondés uniquement souhaitent repenser la gestion de leurs stocks comme axe d’amélioration de leur qualité de service et, seuls 12 % prévoient d’investir dans un logiciel leur permettant d’optimiser leurs processus internes. Ceci est paradoxal quand on observe qu’une majorité des acteurs estime que la gestion des stocks est un sujet de préoccupation majeure.

Ce sujet d’inquiétude devrait peu à peu sensibiliser les professionnels du négoce et du commerce de la nécessité d’équipement de logiciels de gestion comme un facteur clé de l’augmentation de la performance et de la satisfaction client.

Laure Boutron, Directrice Marketing Exact France indique : « Les logiciels de gestion d’entreprise sont devenus essentiels pour les dirigeants de TPE PME qui bataillent dans une économie complexe qui tourne à un rythme toujours plus rapide. Digitaliser leurs processus permet aux petites structures de réduire le taux d’erreur tout en garantissant l’unicité de la donnée et en bénéficiant d’informations actualisées en temps réel et disponibles en mobilité.»

> Accéder au communiqué de presse en version PDF

___

(1) Avec un chiffre d’affaires 2016 de 1 434,9 milliards d’euros, le secteur du commerce & négoce compte 885 000 entreprises soit environ une entreprise sur cinq en France, et représente un vivier de 3,5 millions d’emplois. Source : Conseil du Commerce de France.

(2) Méthodologie : Le baromètre Exact a été mené auprès de 1779 structures en Europe (dont 300 en France). Les TPE PME sondées étaient des entreprises de 1 à 49 employés. Les acteurs du secteur du commerce & négoce sont issus de l’alimentaire (33 %), des biens de consommation non alimentaires ( 18 %), de l’IT (4 %), des équipements et machines (5 %), des produits chimiques et cosmétiques (5 %), des matériaux de construction (6 %), et autres secteurs (29 %).

Pour aller plus loin

La digitalisation, le paradoxe des TPE-PME du secteur Commmerce et Négoce

Partager cet article

Commenter