Anticiper la prochaine période fiscale, ça démarre maintenant !

Enfin ! La période fiscale vient de se terminer. Votre objectif ? Ne plus vous laisser déborder l’année prochaine. Il faut agir dès maintenant ! Un seul mot d’ordre : AN-TI-CI-PA-TION. Découvrez 6 conseils pour préparer efficacement votre prochaine période fiscale.

1. Revoir l’organisation des équipes

La période fiscale a peut être révélé quelques dysfonctionnements dans l’organisation du cabinet. Prévoir des binômes pour pallier l’absence éventuelle d’un collaborateur, diviser certaines missions en mono-tâches… sont autant de moyens d’optimiser l’organisation de ses équipes.

Ne pas sous-estimer les besoins... Confier à une seule personne la télétransmission de l’ensemble des liasses fiscales est une pratique courante. Mais, en fonction du volume et de l’importance de la tâche, un renfort s’avère bien souvent nécessaire !

2. Prendre de l’avance sur la collecte d’informations

Certaines informations peuvent être connues en amont de la période fiscale : immobilisations, parc de véhicules, salaires les plus élevés... Se lancer dans la collecte de données comptables dès le 1er janvier - voire avant - permet de prendre de l’avance sur la période de rush d’avril-mai.

Petite astuce : il est possible de transmettre certaines liasses fiscales en avance en utilisant le millésime de l’année précédente. Cette tolérance est appliquée aux entreprise qui ne sont pas visées par les changements de la dernière loi de finance. Encore faut-il que votre solution de production comptable le permette (la nôtre, oui !).

3. Vérifier la mise à jour des logiciels

Il est nécessaire de vérifier que votre logiciel est à jour des dernières nouveautés réglementaires. Avec une solution de production comptable en SaaS (Cloud), les mises à jour sont installées automatiquement sans aucune contrainte informatique de votre côté. Un atout majeur qui permet d’éviter les oublis !

4. Communiquer en interne

Une communication claire et complète est le gage d’une organisation efficace. Chaque collaborateur doit avoir accès aux sources d’informations qui lui sont utiles (pensez à leur fournir des accès aux logiciels !). La tenue d’un planning et d’un tableau de bord donne aux associés une vision globale sur l’ensemble des dossiers traités par leurs collaborateurs. Communiquer sur les affectations ou les transmission de dossiers au sein du cabinet reste la meilleure façon d’éviter les doublons et les erreurs.

5. Procéder à une veille légale et réglementaire

Chaque année, la loi de finances - initiale et rectificative - ainsi que le changement de millésime impactent les modalités de déclaration et de transmission des liasses fiscales. Réaliser tout au long de l’année une veille juridique et réglementaire est le seul moyen d’éviter d’être pris de court par une modification de formulaire. Avec une solution comme Exact Online, vous êtes directement informé(e) des évolutions réglementaires.

6. S’équiper d’une solution pour gagner du temps

Adopter une solution 100% Cloud permet de mettre en place un portail collaboratif pour optimiser son organisation, avoir une vision claire de son activité et de celle de ses clients et d’accéder à l’ensemble des informations même en déplacement.

Grâce à l’OCR (reconnaissance optique des caractères), vous gagnez un temps précieux. Une simple photo d’une note de frais à l’aide d’un smartphone suffit pour que toutes les informations remontent automatiquement dans le logiciel.

La solution Exact Online permet de s’organiser et d’anticiper les périodes de rush en favorisant la collaboration et la communication en temps réel au sein du cabinet et avec vos clients.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Partager cet article

Commenter